Accès clients
diagnostic amiante normandie
diagnostic plomb normandie diagnostic gaz normandie diagnostic electricite normandie dpe normandie

Champignons lignivores

LA POURITURE CUBIQUE


Dégrade la cellulose, seule reste la lignine. Aspect calciné
 

 La Mérule – Serpula Lacrymans


22%≤H≤40%, 5 à 25°C optimal à 19/21°C, basidiomycète, bois résineux pour le développement initial, mycélium à l’aspect d’un feutrage blanc, épais, soyeux et cotonneux, larges cubes de 3 à 7cm, faible besoin en eau, traverse les maçonneries, véhicule son eau avec des rizomorphes, atmosphère confiné, ne croit qu’à l’intérieur des constructions.

 

 


 Coniophore des Caves – Coniophora puteana
 

35%≤H≤60%,4 à 38°C optimal à 22/24°C,  basidiomycète, bois résineux et feuillus, plus foncée que la mérule, besoin en eau très élevé, atmosphére confinée obligatoire, cubes de 5mm à 3cm.

 


 Lenzites des clotures/Lenzite des poutres – Lenzites sepiaria
 

Bois sec%≤H≤50%, jusqu’à 37°C optimal à 30/34°C, Basidiomycète, champignon lignivore le plus répandu en France, petites fructifications très fréquentes, ne se développe qu’à l’air libre, bois résineux essentiellement, cube avec délitage selon les cernes d’accroissement.

 


 

LA POURITURE FIBREUSE
 

35%≤H≤55%, dégrade la lignine et en partie la cellulose. Bois feuillus intérieurs et extérieurs


 Polypore des caves - Phellinus megaloporus


40%≤H, mini 30°C, développement lent dans des milieux obscurs, confinés et très humides, presqu’exclusivement des feuillus avec préférence pour le chêne où il est souvent associé à la grosse vrillette

 


 

 Coriolus versicolor


 Basidiomycète


 

LA POURITURE MOLLE


55%≤H≤85%, 25/30°C, résultat de l’attaque de plusieurs champignons : bois au contact d’un sol humide, bois exposé en permanence à un ruissèlement
 

 Chaetomium globosum

 

 

 

LES ECHAUFFURES


Champignon lignivore, se développe dans l’arbre sur pied et dans les grumes, désordre purement esthétique en début d’attaque, la phase ultime de son action se traduit par une pourriture fibreuse
Sur le hêtre : Stereum purpureaum
Sur le chêne : Stereum hirsutum
Sur résineux : Stereum sanguinolentum

 


LES BLEUISSEMENTS


Lignicole, discoloration des bois résineux et quelques feuillus, abattus ou mis en œuvre,  30%≤H, coloration définitive

 

 

 

 

 

ENCORE PLUS D'INFORMATIONS ?

 

 INSTITUT TECHNOLOGIQUE FORET CELLULOSE BOIS-CONSTRUCTION AMEUBLEMENT
http://www.fcba.fr

 

 

 

 RETOUR
 HAUT DE PAGE


 RETOUR 
 ETAT PARASITAIRE


 RETOUR
 ACCUEIL

 

 

 

Diagnostic immobilier proche de Coutances Bayeux Caen